Vous en cauchemardiez, Covid-19 l’a fait : vous voilà claquemurés avec vos rejetons pour une durée indéterminée ! Au début, vous êtes passés par une phase de déni : « Avec les miens, ça va bien se passer, ils sont autonomes / calmes / gentils / silencieux… »

Mais après une semaine de confinement, c’est la consternation : ce sont bien des enfants que vous avez là, pas des anges !

Le télétravail ? Impossible de se concentrer plus de 15 minutes sans être interrompu par un hurlement de dragon Pokémon. L’école à la maison ? Les devoirs du soir, c’était déjà Mission Impossible, mais là c’est Koh-Lanta : un territoire inconnu et hostile (et sans collier d’immunité !)

Chez Artips, nous sommes plusieurs parents à expérimenter cette étrange aventure qu’est le confinement avec enfants. Nous n’avons pas de solution miracle, mais comme nous adorons les histoires, nous composons nos journées autour de cette passion.

Journée-type « confinement » :

Après le petit-déjeuner en famille, petite séance de sport : yoga enfants, parcours improvisé avec chaises et canapé, jeux d’équilibre.

En début de matinée, la concentration de nos têtes blondes est à son max. On en profite donc pour faire le moins digeste : les devoirs de maths et de français envoyés par les profs.

Vient alors notre première dose de storytelling : une leçon d’un parcours Artips de « micro-learning » sur un sujet qui les passionne. La mythologie, par exemple. Voilà une bonne façon de leur accorder un peu d’écran sans abuser. L’un des enfants lit l’anecdote qui ouvre la leçon, puis on découvre à tour de rôles les notions qui permettent d’explorer le sujet en profondeur. Cette botte secrète vous fait de l’œil ? Nous avons décidé, tout le temps du confinement, de la rendre gratuite pour tous les parents : vous n’avez qu’à cliquer ici pour découvrir les parcours les plus adaptés aux enfants.

La leçon terminée (quelques minutes seulement !), on en discute un peu, puis c’est l’instant créatif de la fin de matinée : concevoir une œuvre en lien avec ce qu’on vient d’apprendre. Dessin, sculpture avec les emballages recyclés, chanson, texte… tout est permis !

L’après-midi, on teste l’autonomie : jeux dans la chambre. Et pour éviter les disputes, il y a une petite carotte : si tout se passe dans le calme et la bonne humeur, il y aura un moment lecture d’histoires au goûter.

Le goûter peut d’ailleurs être l’occasion de cuisiner un gâteau ensemble (il y a de nouveau du lait, des œufs et de la farine dans les magasins ! Si si, la fin du monde est repoussée finalement).

Une fois les histoires racontées, c’est le défi du jour : faire une ville Lego pour loger chaque bonhomme, construire la plus haute tour en Kapla, donner un nom à chaque nounours, ranger la chambre…

Puis, c’est le bain, un peu plus long que d’habitude puisqu’il ne fait pas froid.

Après le dîner, histoire à nouveau ! Et pour ça, on vous a concocté des anecdotes Artips spécialement écrites pour les enfants. À partir d’aujourd’hui, nous allons vous en offrir une par jour. Et si elles plaisent à vos enfants, proposez-leur de nous envoyer un dessin en lien avec le sujet. Ça les occupera encore un peu 😉

Prenez bien soin de vous et de vos enfants, tout ça sera bientôt derrière nous !