Pour les RH, le recrutement des millenials – le petit nom de la génération des 20 à 30 ans – est un véritable enjeu. En effet, selon l’INSEE, les millenials représenteront près de 75% de la population active d’ici 2025 ! Leur intégration représente donc une obligation pour l’avenir des entreprises.

Mais les attirer n’est pas une mince affaire : ils ont des codes différents et des exigences affirmées face auxquels les recruteurs sont parfois démunis. Loin d’être un buzzword ou un phénomène à la mode, les millenials font bouger les lignes traditionnelles du monde du travail. Il s’agit alors de comprendre ces nouvelles mentalités et d’adapter le processus de recrutement. Le but ? Aller chercher, séduire et retenir les talents de demain !

Attirer les millenials

 

Répondez à leur « pourquoi ? »

Les millenials cherchent du sens

« En quoi suis-je utile ? ». « Pourquoi est-ce que je me lève le matin ? ». Les millenials ont soif de sens et d’épanouissement. Pour eux, le travail n’est pas uniquement un moyen de gagner sa vie, mais d’abord une source d’intérêt et de développement personnel. Rien ne les effraie plus que l’ennui et la routine : ils sont en perpétuelle quête de stimulation.

Le secret : leur montrer très concrètement ce que vous pouvez leur apporter et le sens du travail qu’ils effectueront. Échangez avec eux sur la diversité des projets, leur responsabilisation, les initiatives et les perspectives d’évolution. 

 

Soyez flexibles

Les millenials ne construisent pas toute leur valeur autour de leur vie professionnelle et ne souhaitent pas nécessairement la faire passer en premier. S’ils accordent beaucoup d’importance à leur travail, ils s’attendent à conserver assez de temps pour s’épanouir en dehors de celui-ci. Le maître-mot de leurs exigences : la flexibilité

Le secret : mettre en avant le respect d’un équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle en proposant des horaires adaptables, du télétravail, des outils de déconnexion…

 

Digitalisez-vous 

Les millenials cherchent des entreprises digitales

Les millenials ne sont pas surnommés digital natives pour rien : ils ont grandi avec un accès au numérique permanent et surfent d’écran en écran quotidiennement. Constamment connectés, ils fuiront les entreprises poussiéreuses qui ne connaissent rien aux nouvelles technologies. 

Le secret : digitaliser l’entreprise, et notamment la fonction RH. Soyez présent sur les réseaux sociaux, travaillez votre site internet, investissez dans les support numériques récents… N’hésitez pas à utiliser des outils de recrutement modernes et plus proches de la réalité des millenials, comme le recrutement mobile. 

 

Repensez l’ordre établi 

Les millenials ont tendance à rejeter le système de hiérarchie traditionnelle. Conscients de leur valeur ajoutée, ils souhaitent atteindre rapidement un haut niveau de responsabilité et rechignent à s’incliner devant l’ordre pyramidal. Plus encore, ils se méfient des privilèges et de l’autorité des supérieurs hiérarchiques. 

Le secret : miser sur le relationnel, le respect et l’écoute. Communiquez sur vos méthodes de management en mettant en avant l’importance du collectif et l’impact que les candidats auront dans l’organisation de l’entreprise. 

 

Soyez transparents 

Les millenials sont de plus en plus sensibles à l’honnêteté et à la transparence. Fini le temps où les recruteurs étaient seuls juges : ce sont maintenant eux qui sont évalués ! Les millenials souhaitent connaître les coulisses de l’entreprise et s’attendent à des réponses précises pour éviter d’être déçus ou de perdre leur temps.  Ne cachez pas vos cartes si vous voulez les attirer !

Le secret : établir, dès les premiers échanges, un lien de confiance et d’authenticité. Soyez parfaitement transparent et exhaustif quant au poste, à l’entreprise, au salaire… Vous pouvez même faire rencontrer les équipes aux candidats ou les intégrer à certains processus. Bref, montrez-vous tel que vous êtes. 

 

Misez sur les valeurs 

Les millenials ont à coeur l’engagement dans les problématiques sociétales et environnementales. Ils souhaitent s’investir dans des initiatives éthiques et accordent beaucoup d’importance à ce que l’entreprise accomplit. Donner du sens à leur travail, c’est aussi percevoir l’impact plus global que celui-ci possède sur la société et sur la planète.

Le secret : être prêt à répondre aux questions des candidats sur les valeurs et les partis pris de l’entreprise. Mettez en avant l’engagement RSE et les initiatives mises en place auxquelles ils pourront participer. Gardez néanmoins en tête leur exigence d’honnêteté : si ces engagements ne sont qu’une façade, ils seront très vite déçus !

 

Enfoncez l’accélérateur 

Les millenials vivent dans l’instantanéité. Avec le numérique, ils sont habitués à la réactivité et à la simplicité. Ils y seront donc sensibles dans un processus de recrutement ou dans l’organisation d’une entreprise. Impatients et réactifs, ils se lasseront très vite des vagues réponses tous les 36 du mois ou des longs délais entre les entretiens. 

Le secret : être rapide et efficace, que ce soit dans l’annonce de recrutement, les entretiens ou les décisions. Les candidats apprécieront que vous vous adaptiez à leur rythme et y verront une marque de reconnaissance et de modernité. 

 

Remettez (presque) tout en question 

Les attentes des millenials se modifient et les méthodes de recrutement doivent suivre le mouvement ! Le caractère essentiel des expériences passées s’efface au profit des soft skills et de l’adéquation entre attentes et perspectives offertes. Les candidats seront très vite démotivés s’ils ne se sentent pas à l’aise durant l’entretien ou si leurs demandes sont peu considérées.

Le secret : revoir la conduite de l’entretien en misant sur un format moins formel et plus flexible. Cassez la barrière du CV et n’hésitez pas à sortir des clous. Plus les questions seront originales plus vous pourrez appréhender véritablement le profil des candidats et leur donner l’opportunité de faire leurs preuves.

 

Pour séduire les millenials, il s’agit avant tout de comprendre leurs attentes et de s’aligner sur leurs nouvelles perspectives. Ils ne veulent pas juste un job, ils veulent un tout…  et il ne tient qu’à vous de leur montrer que vous pouvez leur offrir exactement ce qu’ils cherchent !  


 

Artips a créé des parcours en ligne de recrutement avec le CEA et SNCF et accompagne les entreprises dans leur démarche RSE, grâce au microlearning.