Le mot « microlearning » est sur toutes les lèvres, depuis quelques années. Cette nouvelle tendance pédagogique s’appuie sur des modules de connaissance courts et disponibles n’importe où, à tout moment, pour une meilleure concentration et un mémorisation plus efficace. Pour beaucoup, le microlearning est la réponse innovante à nos nouvelles habitudes de lecture et d’apprentissage. Mais pour pouvoir le proposer ou l’utiliser, il faut d’abord comprendre ce qu’est et ce que n’est pas le micro-learning… ce qui n’est pas si facile ! Les mythes et les idées reçues fourmillent sur Internet et il est temps de remettre les points sur les i. 

Ce qu'est le microlearning

Le microlearning est…

 

… une réponse aux attentes d’aujourd’hui

Les apprenants modernes sont impatients, pressés et surtout exigeants. En effet, ils ont accès à une infinité d’informations et n’ont que très peu de temps et d’attention à consacrer. Ils cherchent du rapide et, surtout, du synthétique ! Flexible et accessible, le microlearning est une réponse innovante et engageante pour ces nouvelles générations d’apprenants.

 

… caractérisé par le format court 

Temps d’attention plus court que celui du poisson rouge, distractions, emplois du temps remplis,… Véhiculer des messages est devenu un vrai défi ! Avec le microlearning, l’apprenant reçoit les informations par petites doses, en picorant des contenus de quelques minutes seulement. Par là, l’apprentissage est moins contraignant et s’insère plus facilement dans le quotidien. Le verre se remplit petit à petit pour éviter qu’il ne déborde. 

 

… centré sur l’apprenant et son rôle dans sa formation 

Le microlearning est une pédagogie très souple : les différents éléments qui le composent sont indépendants. L’apprenant peut les consommer comme il le souhaite et poursuivre sa formation à son rythme. Un chapitre par-ci, une vidéo par-là, un test le lendemain… Il est plus autonome, plus responsabilisé et donc plus engagé. En devant faire des choix relatifs à sa formation, l’apprenant devient maître de son apprentissage.

 

… un cadeau pour le cerveau
Le microlearning répond au fonctionnement de notre cerveau

Les voies du cerveau sont impénétrables… ou presque ! Les neurosciences s’attachent à décoder l’activité de nos neurones – qui s’avère être extrêmement volatile. Le microlearning répond à cela en capitalisant sur le fonctionnement du cerveau et en évitant la saturation cognitive. En effet, pour maximiser l’apprentissage et la rétention des connaissances, rien ne vaut de petites bulles d’informations concises et répétées plusieurs fois. 

 

… une série stratégique de quick wins

De façon générale, le divertissement et la perspective d’une récompense stimulent l’engagement. Le découpage de la formation permet de véhiculer aux apprenants la sensation de remporter une multitude de petits succès. Au lieu de recevoir une récompense à la fin d’un long apprentissage, ils éprouvent de la reconnaissance à chaque contenu consommé… Et donc du plaisir tout du long !

 

… pertinent pour une infinité de sujets 

Le microlearning peut être adapté à n’importe quel sujet, pour n’importe qui et dans n’importe quel contexte. Le format digital permet une adaptabilité relativement simple et peu coûteuse. Cours de langues, culture générale, compétences spécifiques, applications pratiques… Les possibilités du microlearning sont quasi infinies !


Les caractéristiques du microlearning n’ont plus de secrets pour vous ? Cliquez ici et apprenez ce que le microlearning… n’est pas !