“Capacité d’adaptation, curiosité intellectuelle, autonomie dans l’accès à l’information, ouverture d’esprit, sûreté de jugement sont autant de qualités qui ont été spontanément mentionnées comme relevant de la culture générale.”

Dans le cadre d’une étude menée par Audencia, l’ESSEC et l’INSEEC, six dirigeants de grandes entreprises mettent en lumière l’importance de la culture générale en entreprise. Ils soulignent ainsi que la culture générale n’est pas qu’une affaire de connaissances ; la culture renvoie au savoir-être, à la capacité d’adaptation et à la curiosité intellectuelle.  Être cultivé, c’est être capable de sortir des sentiers battus. Dès lors, ces chefs d’entreprise préconisent l’intensification de l’apprentissage de la culture générale, à l’école et plus tard.

Les présidents interrogés :

  • Henri de Castries, président du directoire d’AXA ;
  • Bertrand Collomb, président du conseil d’administration de Lafarge ;
  • Denis Kessler, président-directeur général de la SCOR ;
  • Michel Pébereau, président du conseil d’administration de BNP-Paribas ;
  • Louis Schweitzer, président du conseil d’administration de Renault ;
  • Yazid Zabeg, président du conseil d’administration de C & S Communication et Systèmes.

Découvrir l’étude :

Culture générale et management : six chefs d’entreprise prennent la parole, Institut de l’entreprise, mai 2006